Bagages en avion : mode d'emploi

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2019

Sommaire

Avant d'effectuer un voyage en avion, il peut être utile de s'interroger à propos des dimensions et du poids des bagages à transporter. Si vous ne voulez pas vous retrouver avec une valise de 25 kg sur les bras sur un quai d'aéroport en tout cas.

Voici les règles à connaître en matière de bagages en avion, que ce soit en cabine ou en soute.

Bagages en cabine : un seul par personne

La majeure partie des compagnies aériennes autorise, par passager, un seul bagage à main en cabine de poids et de dimensions limités :

  • Le poids d'un bagage en cabine ne doit pas excéder 12 kg.
  • Les dimensions maximum autorisées sont de 55 x 35 x 25 cm, poche(s), roues et poignée de transport comprises. Toutefois la norme européenne est moins restrictive. Les dimensions globales du bagage sont limitées à 115 cm en additionnant longueur, largeur et hauteur.

La compagnie aérienne peut refuser l'accès à l'embarquement si le poids, les dimensions et le nombre de bagages en cabine ne sont pas respectés. Dans certains cas, un supplément de prix peut être réclamé selon le vol et la catégorie (Classe Affaire, 1ère classe, Premium, etc.).

Bagage en soute : quelques règles à connaître

Les bagages en soute sont soumis à certaines règles en matière de poids et de dimensions, à savoir :

  • Le poids ne doit pas excéder 23 kg par bagage destiné à la soute.
  • Les dimensions (hauteur + longueur + largeur) doivent être inférieures à 158 cm.

Selon la compagnie aérienne, un dépassement de dimensions et de poids des bagages en soute est autorisé. Toutefois, elle peut exiger un supplément de prix compris entre 20 et 300 € selon l'encombrement de la bagagerie.

Bagage égaré, perdu, retardé : qu'en est-il ?

La moitié des voyageurs ayant déclaré avoir perdu leurs bagages les retrouvent dans les jours suivants. Pour les autres, deux cas se présentent :

  • Absence de bagage à l'arrivée à l'aéroport :
    • Le passager peut déposer une réclamation auprès de la compagnie aérienne dans les 21 jours qui suivent la date d'arrivée à l'aéroport.
    • Si le bagage a été retrouvé mais que son propriétaire a engagé des frais pour remplacer ses effets personnels disparus (vêtements, produits de première nécessité, produits de toilette, etc.), celui-ci est en droit d'exiger de la compagnie aérienne le remboursement, sur facture, de ses dépenses.
  • Perte de bagage : si le bagage n'a pas été retrouvé au-delà de 21 jours, le passager doit contacter directement la compagnie aérienne à l'issue de ce délai.
    • Dans cette situation, un formulaire de réclamation doit être rempli par le plaignant qui doit y joindre les justificatifs des bagages perdus (nombre de bagages, poids).
    • Il est conseillé d'adresser le dossier à la compagnie aérienne en recommandé avec accusé de réception.

Perte ou détérioration de bagage : indemnisation

En cas de perte ou de détérioration de bagage, une indemnisation est octroyé au voyageur. Son montant dépend de la compagnie aérienne en cause. Il est toutefois limité à un certain plafond. Deux conventions permettent l'indemnisation, à savoir :

  • La convention de Varsovie de 1929 : indemnisation plafonnée à 20  € par kilo de bagage perdu ou détérioré,
  • La convention de Montréal de 1999 : une indemnisation d'environ 1 300  € par bagage perdu ou détérioré est allouée sans qu'il soit tenu compte du poids des bagages.

Pour vous envoler l'esprit plus léger :