Co-navigation

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Partir sur un voilier cet été ? S'offrir une croisière privée ? Ce n'est plus réservé aux milliardaires : le rêve devient accessible, même en l'organisant à la dernière minute, grâce au partage et à la location d'un bateau entre particuliers. Le point maintenant.

Co-navigation : principe

Depuis 2010, la plaisance elle aussi se laisse séduire par la consommation collaborative : la copropriété existait déjà, permettant de devenir propriétaire d’un navire à plusieurs. La formule de la co-navigation est moins onéreuse pour les équipiers, qui peuvent embarquer sans avoir besoin d'investir !

On s'inscrit (souvent gratuitement) sur un site communautaire consacré à la co-navigation. On y rencontre d'autres passionnés et on y consulte les annonces.

Les propriétaires de bateaux proposent d'embarquer avec eux pour telle ou telle destination : ils réduisent ainsi leurs frais et trouvent des équipiers. Ils peuvent aussi proposer de louer leur embarcation lorsqu'ils ne s'en servent pas : les locataires seront alors seuls et autonomes sur le bateau - bien sûr, il faut alors qu'ils sachent naviguer !

 

Avantages de la co-navigation

La co-navigation, c’est du plaisir partagé autour de la voile, entre passionnés. Mais c'est aussi :

  • Une sérieuse économie : louer son bateau à un autre particulier coûterait environ 30 % moins cher que louer sur un site de location lambda. Et on peut même réserver un skipper pour 200 € par jour environ, soit 25% moins cher que les tarifs habituels.
  • Plus de souplesse : en louant à des particuliers, on peut embarquer sur n'importe quel type de bateau, du voilier à la péniche, que ce soit pour une sortie à la journée ou pour une croisière de plusieurs jours, pour la pêche ou la plaisance, en mer, sur un canal, un fleuve, un lac... tout est possible !
  • La possibilité de trouver des équipiers : de nombreux propriétaires proposent d'embarquer avec eux moyennant un coup de main pour les manœuvres. Ils font ainsi office de skippers et permettent aux marins moins expérimentés d'approfondir avec eux la pratique du nautisme, d'échanger et d'acquérir des connaissances.

Risques et garanties de la co-navigation

Plusieurs sites de co-navigation proposent de venir visiter les bateaux inscrits, comme cela se pratique aussi sur des sites d'hébergement entre particuliers, pour vérifier le sérieux des annonces et la qualité de l'embarcation.

Si vous n'avez pas de formation à la voile, les sites vous conseillent de louer le bateau avec skipper - la plupart des propriétaires refuseront, de toute façon, de laisser leur précieux voilier aux seules mains d'un marin inexpérimenté ! 

Le candidat à la location doit généralement envoyer au propriétaire du bateau son CV nautique (possession ou non d’un permis bateau, expérience de navigation…). 

Prévoyez aussi plusieurs échanges de mails et souvent, une rencontre préalable, entre propriétaires et locataires : chacun peut ainsi s'assurer du sérieux de son interlocuteur, échanger des infos et vérifier que le courant passe bien - indispensable si le propriétaire vous loue son bateau... avec lui dessus ! 

Sites de co-navigation

Les sites dédiés sont très nombreux:  Boaterfly.com, Sailsharing.com, Samboat.fr Clickandboat.com, Nautlidays.fr, ... 

Tous fonctionnent tous sur le modèle "Airbnb" : c'est gratuit à l'inscription, ils prélèvent seulement une commission sur le montant des transactions (en général 15 %), lesquelles sont sécurisées (on paye via le site et on n'échange jamais d'argent de la main à la main). 

Les assurances sont prévues et incluses. Les notes et commentaires réciproques entre loueurs et locataires permettent à chacun de se faire une idée et on peut faire connaissance sans échanger ses coordonnées tant que la transaction n'est pas conclue. 

Pour en savoir plus :

  • Pour goûter aux plaisirs de la mer à bord de votre bateau, il est important de respecter quelques règles minimum de sécurité et de naviguer bien assuré. voici ce qu'il faut savoir sur l'assurance d'un bateau à moteur.
  • Par rapport à un achat comptant ou à crédit, le principal avantage de la LOA bateau est qu'elle bénéficie d'une TVA réduite à 10 %. On vous la fait découvrir.
  • Le permis bateau est obligatoire pour les embarcations de plus 6 chevaux. et existe en 3 catégories. Comment passer un permis bateau ? Réponse sur notre site.

Ces pros peuvent vous aider