Louer une ferme

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2019

Sommaire

 

Louer une ferme afin de passer ses vacances en pleine nature, c'est possible.

D'ailleurs, ça porte même un nom, l'agritourisme. Le point maintenant.

Louer une ferme : pour quoi faire ?

Le système de la location de ferme a pour principal objet de faire découvrir aux vacanciers le quotidien et les tâches d'un agriculteur.

Cela permet notamment :

  • de se familiariser avec les animaux de la ferme ;
  • de récolter des fruits ;
  • de savourer les produits du terroir ;
  • de faire de la randonnée avec les animaux, de l'équitation, etc.

Ce genre de tourisme s'adresse à tout le monde. Il est très apprécié des enfants, qui découvrent ainsi les animaux et les métiers de la ferme, les soins prodigués aux bêtes, la faune et la flore de l'exploitation, le déroulement des récoltes, le recyclage, etc.

Louer une ferme : quel type de ferme ?

Il existe différents types de vacances à la ferme. Les dispositifs les plus connus sont :

  • les fermes aux chambres d'hôtes, dans lesquelles le locataire a la possibilité d'habiter avec le paysan ;
  • les fermes gîtes, qui ont le plus de succès et où se côtoient notamment des bungalows, des activités en plein air et des réserves animalières ;
  • le camping à la ferme.
Lire l'article Ooreka

Quel contrat pour louer une ferme ?

Tout loueur, qu'il soit un professionnel ou un particulier, est obligé de remettre au locataire, avant la signature du contrat de location, un état descriptif des lieux avec indication du prix (arrêté du 16 mai 1967 relatif aux locations saisonnières en meublé).

Le contrat de location doit être écrit, établi en deux exemplaires et sert de référence en cas de litige.

Il doit, essentiellement, préciser :

  • l'identité des parties ;
  • le prix de la location ;
  • la situation précise du bien loué ;
  • la durée de la location ;
  • les date et heure d'arrivée et de départ ;
  • le montant du dépôt de garantie ;
  • le montant de l'avance versée (arrhes ou acompte).

À l'inverse, si vous payez un acompte et que vous vous désistez, le propriétaire peut exiger le paiement du solde de la location.

À la remise des clés, le locataire est tenu de payer le solde de la location. En revanche, si le locataire trouve la location non conforme, il ne doit surtout pas s'installer et refuser de payer le solde.

Louer une ferme : quelle assurance ?

Bien que le locataire d'une location saisonnière reste responsable des dommages occasionnés au logement et au mobilier pendant son séjour, il n'est pas légalement tenu d'assurer cette location.

Deux possibilités s'offrent à lui :

  • soit le contrat d'assurance de sa résidence principale comporte une garantie « villégiature et mobilier hors domicile », auquel cas le locataire est couvert contre l'incendie, le dégâts des eaux et le vol, ainsi que contre les dommages causés aux voisins ;
  • soit le contrat ne porte pas cette garantie et le locataire peut assurer la ferme en payant une surprime, ou en souscrivant un contrat temporaire pendant la durée du séjour.

Pour un sinistre autre qu'un incendie ou un dégâts des eaux, si le locataire casse un meuble, le coût de la réparation reste à sa charge et le propriétaire déduit ce montant du dépôt de garantie.

Aussi dans la rubrique :

Hébergement

Sommaire