Faire voyager un enfant seul en avion

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2019

Sommaire

Faire voyager un enfant seul en avion

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous pouvez faire voyager un enfant seul en avion à partir de l’âge de 4 ou 5 ans.

Voici comment vous y prendre sur le plan pratique et bien tout préparer afin que le voyage de votre enfant se déroule au mieux, surtout si c’est la première fois.

Zoom sur le service mineurs non accompagnés des compagnies aériennes

Le service UM (unaccompanied minor ou mineur non accompagné) est destiné aux enfants prenant l’avion seuls. Selon les compagnies et la destination (vol intérieur ou international), le service UM :

  • est proposé à partir de 4 ou 5 ans jusqu’à 11 ou 12 ans par les compagnies régulières ;
  • n’existe généralement pas sur les compagnies low cost : les mineurs sont acceptés à partir de 14 ou 16 ans et voyagent sans accompagnement spécial.

À Air France, par exemple, un service d’accompagnement (Kids’solo) est destiné aux enfants de 4 à 11 ans pour les vols intérieurs et de 5 à 14 ans pour les vols internationaux.

  • Le service UM fonctionne généralement depuis tous les aéroports desservis par la compagnie, quelle que soit la date du vol (en périodes de vacances scolaires ou non).
  • Votre enfant est pris en charge par le personnel de la compagnie dès l’embarquement, pendant tout le vol, les correspondances éventuelles et jusqu’à la remise en main propre à la personne nommément désignée, après vérification de l’identité de cette dernière.
  • Au départ, tous les enfants voyageant seuls sont rassemblés et embarquent en premier (à l’arrivée, ils débarqueront en dernier).
  • À bord, votre enfant bénéficie de l’attention du personnel de bord ainsi que de collations ou de repas (à partir d’une certaine durée de vol) et de divertissements adaptés à son âge : films, dessins animés, jeux, cadeaux…
  • Selon les cas, le service est gratuit (par exemple sur Air France pour les vols intérieurs) ou payant (de 30 à 75 € selon les vols).

1. Réservez un billet au nom de votre enfant

Vous pouvez réserver le billet par Internet ou dans une agence de voyage.

Réservez :

  • au moins 24 heures à l'avance ;
  • en pratique plusieurs semaines avant le départ si votre enfant voyage pendant les vacances scolaires (à bord des avions, les places UM sont contingentées et souvent prises d’assaut).

2. Mettez-vous bien d’accord avec la personne chargée d’accueillir votre enfant à l’arrivée

  • Communiquez à la personne qui accueille votre enfant à l’arrivée tous les renseignements nécessaires : heure d’arrivée, numéro du vol, aérogare…
  • Rappelez-lui qu’elle devra obligatoirement présenter une pièce d’identité officielle avec photo.

3. Préparez psychologiquement votre enfant

  • Si c’est la première fois que votre enfant voyage seul en avion, valorisez cette expérience.
  • Expliquez à votre enfant le déroulement exact du voyage et nommez les personnes (hôtesses de l’air, stewards) qui l’accompagneront et seront chargées de veiller sur lui pendant tout le voyage et éventuellement pendant les correspondances.
  • Indiquez à votre enfant la durée du voyage et tout ce qu’il pourra faire à bord : dessins animés, coloriages, lecture, sieste…
  • Si votre enfant est très jeune, dites-lui de s'adresser à l’hôtesse de l’air s’il a besoin d’aller aux toilettes. Assurez-vous qu’il pourra se débrouiller seul une fois dans les toilettes (il ne sera pas accompagné à l'intérieur) et équipez-le de vêtements faciles à enlever et à remettre.
  • Dites-lui qui sera là pour l’accueillir à son arrivée.

4. Rassemblez tous les documents nécessaires au voyage

Votre enfant devra avoir avec lui :

  • son billet d’avion ;
  • sa fiche d'identification (souvent téléchargeable) dûment complétée, sur laquelle figurent les coordonnées de la personne qui accueillera votre enfant à l’arrivée ;
  • son autorisation parentale de voyage (souvent téléchargeable) ;
  • ses papiers d'identité :
    • carte d’identité, même pour un vol intérieur en France (par contre, pour un vol à destination d’un pays étranger, il n'est plus nécessaire de fournir une autorisation de sortie du territoire) ;
    • passeport (s’il s’agit d’un voyage à l’international qui l’exige), muni le cas échéant du visa nécessaire ;
  • éventuellement son carnet de vaccination.

5. Préparez avec votre enfant son bagage de cabine

Prévoyez :

  • un gilet au cas où il ferait froid dans l’avion ;
  • un paquet de mouchoirs ;
  • si votre enfant est encore petit : son doudou et une tenue de rechange en cas de vomissement ou autre incident ;
  • un sachet de ses bonbons favoris, des chewing-gums à mâcher au moment du décollage et de l’atterrissage ;
  • un en-cas pour compléter éventuellement le plateau-repas ;
  • un magazine ou un nouveau livre, un cahier d’activités ou un album d'autocollants, quelques petits jouets choisis par votre enfant lui-même…

6. Accompagnez votre enfant à l’aéroport

Muni de votre carte d’identité en cours de validité, elle vous sera demandée, prévoyez d’arriver à l’aéroport au minimum 40 minutes avant l’heure limite d’enregistrement.

Puis :

  1. Rendez-vous d’abord au point UM, dans le hall d’embarquement du vol. On vous y remettra la pochette à attacher autour du cou de votre enfant et les documents que vous n’auriez pas encore téléchargés ou imprimés, en vérifiant bien les coordonnées de la personne chargée d’accueillir votre enfant à l’arrivée. Indiquez également toute précision concernant votre enfant : allergie, mal des transports…
  2. Mettez tous les documents nécessaires (billet d'avion, papiers d'identité, autorisation parentale, fiche d'identification) dans la pochette UM et passez-la autour du cou de votre enfant.
  3. Rendez-vous à l’enregistrement, où tous les papiers seront vérifiés et les bagages enregistrés.
  4. Retournez au point UM où aura lieu l’embarquement des enfants.
  5. Restez calme et enjoué au moment de dire au revoir à votre enfant.
  6. Restez à l’aéroport jusqu’au départ du vol : c’est obligatoire, au cas où le vol ne partirait pas comme prévu.