Voyager en train avec un bébé

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2019

Sommaire

Voyager en train avec un bébé

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Choisir le train pour voyager avec un bébé est une solution qui offre de nombreux avantages, particulièrement la rapidité et la sécurité. Par contre, le voyage demande à être préparé afin d’éviter tout stress inutile.

Voici comment bien préparer son voyage en train avec un bébé.

Zoom sur l’offre de la SNCF pour les bébés

La SNCF ne propose pas de tarif spécifique pour les bébés, mais plus globalement pour les enfants jusqu’à 4 ans. Ces tarifs sont les suivants :

  • Dans les TGV, Téoz ou Lunéa : jusqu'à 4 ans, votre enfant voyage gratuitement sur vos genoux. Il peut bénéficier d'une place assise pour 9 € grâce au « Billet Bambin ».
  • Dans les autres trains : jusqu'à 4 ans, votre enfant voyage gratuitement sur vos genoux. Il peut bénéficier d'une place assise en achetant un billet adulte.
  • Thalys, Eurostar : jusqu'à 4 ans, votre enfant voyage gratuitement sur vos genoux. Il peut bénéficier d'une place assise en achetant un billet au tarif KID (Thalys) ou un billet enfant (Eurostar).

1. Réservez les billets

Choisissez bien vos horaires de voyage

Voyager à l’heure du déjeuner peut être une bonne idée : le voyage sera coupé par le repas et par la sieste qui le suit.

Réservez en 1re classe si possible

En réservant suffisamment à l’avance, vous pouvez obtenir des tarifs très avantageux en 1re classe, où vous disposerez de plus d’espace et de confort.

Réservez une place attitrée pour votre bébé

Grâce au « forfait bambin », il ne vous en coûtera que 9 € et vous disposerez d’un siège pour mettre le cosy de votre enfant ou pour étaler vos bagages.

Privilégiez l’étage du bas

Dans les TGV à 2 étages, l’étage bas est plus tranquille car les passagers se déplacent à l’étage haut. Vous éviterez aussi les marches à monter/descendre avec vos bagages.

Dans les TGV, privilégiez le carré famille (2e classe uniquement)

L’espace carré famille se compose de 4 places en face-à-face, séparées du reste du compartiment par une paroi vitrée. Les fauteuils se relèvent et les tables s’escamotent, libérant au sol un espace de jeu ou un endroit où poser un cosy en toute sécurité.

Dans les trains Intercités, privilégiez la voiture Services (voiture 3 ou 13)

Cette voiture dispose de 3 compartiments de 6 places équipés pour les familles, d’un coin nurserie dans les toilettes (table à langer, prise chauffe-biberons) et d’un espace de jeux où vous pourrez faire jouer un bébé qui se tient assis ou marche.

2. Faites enlever vos bagages à domicile

Avec un bébé, l’inconvénient majeur du train c’est qu’il est difficile de transporter tout le matériel de puériculture souvent nécessaire : poussette, lit pliant, siège auto…

Au besoin, vous pouvez faire appel au service bagages à domicile de la SNCF : vos bagages sont enlevés à votre domicile et vous sont livrés le lendemain sur votre lieu de destination, à partir de 29 € par bagage.

3. Prévoyez un moyen pour transporter et faire dormir votre bébé

Le long des quais, on marche souvent beaucoup. Pour transporter votre bébé facilement, prévoyez un porte-bébé, un cosy ou une poussette.

Porte-bébé (ou écharpe)

Particulièrement pratique parce que peu encombrant, un porte-bébé devient indispensable si vous voyagez seul avec votre enfant. Il peut vous servir également une fois dans le train, pour faire dormir votre bébé contre vous ou le promener, ou encore pour aller au bar ou aux toilettes si vous êtes seul.

Cosy

Pour un petit bébé, il est particulièrement pratique d’avoir son cosy dans le train, afin qu’il puisse dormir à son aise.

Inconvénient : le cosy est lourd à transporter à la main. Mais le châssis pliant du cosy peut trouver sa place dans le compartiment à bagages du train : il permet de reconstituer la poussette pour les déplacements dans la gare et à l’arrivée.

Poussette

Pour un bébé un peu plus grand, une poussette-canne rend service à la fois pour les déplacements dans la gare et à bord du train, en particulier lorsque vous avez réservé une place offrant un peu d’espace (carré famille des TGV, voiture services des trains Intercités).

4. Prévoyez tout ce qui sera nécessaire pendant le voyage

Emportez avec-vous un sac à langer

Prévoyez :

  • Un fin matelas à langer ou des protège-matelas jetables, ou encore 2 grands carrés de coton à mettre ou la table à langer du train ou directement sur le siège, si la table à langer est à des voitures de distance de la vôtre.
  • Des couches, des lingettes et du linge de rechange en large quantité, vous n’êtes pas à l’abri d’une panne ou d’un retard.
  • Une tenue de rechange complète.
  • La tétine, si votre bébé en a l’habitude.
  • Du doliprane pour parer à toute éventualité.
  • Éventuellement, un tissu genre paréo, à étaler sur le siège si votre bébé y dort, ou par terre s'il a un peu d'espace pour jouer.

Prévoyez les repas

  • Prenez au moins autant de biberons que de repas, car vous ne pourrez rien laver dans le train.
  • Prenez également un biberon d’eau, y compris si vous allaitez : la climatisation peut tomber en panne et il peut faire très chaud dans le train.
  • Emportez du lait en poudre en quantité supérieure aux stricts besoins du voyage.
  • Vous pouvez préremplir les biberons avec l’eau nécessaire et ajouter le lait au dernier moment : des boîtes-dosettes, contenant la quantité de lait en poudre déjà mesurée, sont très pratiques.
  • Si votre enfant a une alimentation diversifiée, prenez des petits pots auxquels il est habitué et comptez-en un de plus que nécessaire.
  • Dès que votre bébé en consomme, pensez aux biscuits, qui peuvent l’occuper un moment.
  • Emportez éventuellement votre chauffe-biberon si vous êtes en 1re classe : vous pourrez le brancher sur la prise prévue pour votre ordinateur portable.

Prenez également des jouets

Si votre bébé a plus de 2 mois, quelques jouets l’aideront à passer plus sereinement le temps du voyage.

  • Pour éviter d’incommoder les passagers voisins, choisissez des jouets silencieux et des livres dès que votre bébé s’y intéresse.
  • N’oubliez pas le doudou !

5. Habillez votre bébé de façon pratique et chaude

  • L’espace à langer à bord des trains est étroit : prévoyez des vêtements pratiques à enlever et à remettre.
  • La climatisation fonctionne en permanence : prévoyez un petit gilet, voire un bonnet pour un nourrisson.

6. Installez votre bébé confortablement dans le train

  • Installez de préférence votre bébé à une place côté couloir et non directement sous les aérations situées sous les fenêtres.
  • Si vous voyagez avec un cosy, posez-le sur le siège réservé pour votre enfant, en le calant avec la tablette.

7. Organisez le temps du voyage

  • Ne sortez pas tous les jouets en même temps, donnez-les à votre bébé au fur et à mesure pour maintenir l’attrait de la nouveauté.
  • Si votre bébé pleure mettez-le dans le porte-bébé : portez-le en restant assis ou en faisant un tour dans le train.
  • Si votre bébé marche, faites-lui faire de petites balades dans les couloirs.
  • S’il en a l’âge, donnez-lui de temps en temps des biscuits, des gressins ou un quignon de pain, qui l’occuperont pendant un moment.
  • S’il fait chaud, proposez régulièrement à boire à votre bébé (du lait, mais aussi de l’eau entre les repas), afin d'éviter tout risque de déshydratation.
  • Lors de la traversée des tunnels, pour empêcher votre bébé de souffrir des oreilles, donnez-lui sa tétine ou son biberon à téter, surtout s'il est enrhumé.