/ /
/

8 idées reçues sur les voyages en avion

8 idées reçues sur les voyages en avion

À jour en Septembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

La méconnaissance du monde de l'aviation alimente de nombreux fantasmes et déclenche parfois une peur irrépressible. Pourtant, de nombreuses croyances populaires sont discutables et Monsieur Tout-le-monde devrait d'abord se renseigner avant de faire son choix ! Voici 8 idées reçues sur lesquelles on lève le voile.

Si votre voisin téléphone, il ne se passera rien : vrai

Si votre voisin téléphone, il ne se passera rien : vrai

Dans un avion, des messages sont régulièrement diffusés pour interdire l'utilisation de téléphones portables. Mais si quelques petits malins passent outre cette interdiction, il n'y a aucune raison de paniquer, les appareils de pilotage ne seront pas immédiatement affectés !

Mais en la matière, le principe de précaution s'applique :

  • les appareils qui émettent et reçoivent un signal provoquent des ondes supplémentaires dans la cabine ;
  • ces ondes peuvent perturber les commandes et les communications du pilote vers la terre ferme.

C'est la raison pour laquelle le téléphone demeure formellement interdit, tout comme l'utilisation d'appareils électroniques durant le décollage et l'atterrissage.

L'avion coûte moins cher que le train : de + en + vrai

L'avion coûte moins cher que le train : de + en + vrai
© laura Dominguez CC BY-NC-2.0 / Flickr

Aujourd'hui, l'avion devient un moyen de transport de plus en plus abordable : grâce aux compagnies low-cost, le prix du billet connaît de sérieuses baisses. Mais comment est-ce possible ?

Les compagnies rognent sur le confort et les services à bord pour permettre un plus grand nombre de voyageurs dans leur avion.

  • En Europe, le transport aérien devient plus intéressant.
  • En revanche, si vous sortez des frontières européennes, les taxes de douane alourdissent parfois la facture.

Les turbulences sont mauvais signe : faux

Les turbulences sont mauvais signe : faux
© Zev CC BY-NC-SA 2.0 / Flickr

Un trou d'air, ça n'est pas, comme l'expression laisse penser, un soudain vide dans lequel l'avion ne trouve plus sur quoi s'appuyer.

  • En réalité, l'atmosphère est constituée de masses d'air chaud et d'air froid.
  • Les premières ont tendance à monter, les autres à descendre.
  • L'appareil, en traversant ces flux, est donc soumis à des perturbations.

Si elles modifient la trajectoire de l'avion, qui bouge et incommode parfois les passagers, ces manifestations demeurent parfaitement normales et sans danger. 

Un repas sera forcément servi dans l'avion : faux

Un repas sera forcément servi dans l'avion : faux

Dans les nuages, le dîner ne vous sera pas forcément servi.

  • Si vous voyagez sur une compagnie low-cost, vous devrez payer votre repas.
  • Les autres compagnies prévoient des collations gratuites pour les trajets courts et de vrais plateaux repas, gratuits également, pour les trajets plus longs.

Si la qualité de la nourriture est variable, ne vous attendez pas à un service 4 étoiles !

Bon à savoir : selon le pays, les collations peuvent être payantes, quelle que soit la compagnie avec laquelle vous voyagez.

Votre voisin peut ouvrir la porte de l'avion en vol : faux

Votre voisin peut ouvrir la porte de l'avion en vol : faux
© Daniel Guibert CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

C'est l'angoisse pour certains : à côté d'une sortie de secours, pourriez-vous, vous ou votre voisin, sans le vouloir, déclencher l'ouverture ?

  • La porte d'un avion s'ouvre vers l'intérieur. Des blindages et sécurités permettent de bloquer l'ouverture.
  • À une telle altitude et une telle vitesse, l'intérieur de la cabine serait inévitablement aspiré à l'extérieur.
  • Mais la pression exercée sur une porte d'un avion en vol est incroyablement forte à l'intérieur.
  • À moins d'avoir la force de Superman, personne ne peut donc débloquer la porte en vol !

Bon à savoir : il est fortement recommandé de bien suivre les instructions de sécurité que dispensent les hôtesses avant le décollage.

Boire de l'alcool dans un avion rend plus rapidement ivre : vrai

Boire de l'alcool dans un avion rend plus rapidement ivre : vrai

Dans les airs se produit un phénomène surprenant : l'alcool monte plus rapidement à la tête !

  • En effet, la densité de l'air diminue de plus d'un tiers en altitude, et les poumons en font donc moins passer dans le sang, au profit de l'alcool.
  • Par ailleurs, l'air est beaucoup plus sec en altitude, le corps alors déshydraté est plus sensible aux molécules d'alcool.
  • Une personne qui boit du vin dans un avion ressentira donc l'ivresse en consommant moins d'alcool que sur la terre ferme.

Il est vivement conseillé de ne pas consommer d'alcool avant et pendant le voyage !

Il y a beaucoup de microbes dans un avion : vrai

Il y a beaucoup de microbes dans un avion : vrai

Ça n'est pas principalement l'air recyclé de l'avion qui comporte des microbes, contrairement aux idées reçues.

  • Comme dans tous les transports en commun, les sièges, les tables et la moquette ont été utilisés par de nombreux passagers !
  • Les déchets laissés par des passagers peu scrupuleux peuvent avoir été oubliés lors du nettoyage de la cabine.

Bon à savoir : dans certains pays tropicaux, les hôtesses de l'air désinsectisent la cabine quand l'avion est prêt à décoller. Cette démarche est censée limiter le voyage des maladies d'un pays à l'autre.

Un masque à oxygène ne sert à rien : faux

Un masque à oxygène ne sert à rien : faux
© Erwan CC BY-NC-SA 2.0 / Flickr

Durant le vol, l'avion atteint une telle altitude que l'oxygène se fait rare.

  • Pour permettre aux passagers et à l'équipage de continuer à respirer normalement, une pompe à oxygène diffuse un air frais et sain à l'intérieur.
  • Si cette pompe tombe en panne, les masques à oxygène tombent automatiquement devant les passagers qui doivent les attraper et respirer dedans normalement.
  • Pendant la panne, le pilote descend à une altitude respirable pour ceux qui n'ont pas eu le temps de mettre le masque, et se sont évanouis.

Bon à savoir : en matière de respiration, il faut toujours suivre le précepte du « moi d'abord ». Les hôtesses le précisent d'ailleurs : « enfilez votre masque avant d'aider vos voisins ». En effet, évanoui, vous ne pourriez plus aider personne  !

Ooreka vous en dit plus

Ooreka vous en dit plus
© Finemedia

Il existe de multiples manières de surmonter la phobie de l'avion. Ne restez pas scotché à terre !

Pour aller plus loin :

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.
Valider

Et vous, vous en dites quoi ?



Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
PG
philippe gauthier

responsable technique travaux neufs et projets

Expert

BL
brandy l.

office manager

Expert

AL
aurore l

agent d'etat civil | mairie

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !